Un nombre croissant de réfugiés en Serbie, Croatie et Slovénie

Ilahi, 7 ans, d’Afghanistan, est sur le point de franchir la frontière serbo-croate avec sa famille, à Berkasovo, en Serbie. Photo d’Andrew McConnell, pour Catholic Relief Services

Ilahi, 7 ans, d’Afghanistan, est sur le point de franchir la frontière serbo-croate avec sa famille, à Berkasovo, en Serbie. Photo d’Andrew McConnell, pour Catholic Relief Services

Le centre d’enregistrement de Presevo pour les réfugiés franchissant la frontière de l’ex République yougoslave de Macédoine à la Serbie a enregistré son plus haut nombre samedi avec 7770 nouvelles arrivées. Plus de 9000 personnes sont entrées en Serbie samedi, dont près de la moitié sont des enfants.

Ce sont les acteurs de la pire crise de réfugiés que connait l’Europe depuis la deuxième guerre mondiale. Plus de 670 000 personnes ont ainsi traversé l’Europe cette année, dont 56 000 qui sont arrivées en Grèce en l’espace de six jours la semaine dernière.

Ils fuient les conflits en Syrie, en Irak et en Afghanistan. Ils arrivent là en bateau depuis la Turquie, en passant par la Grèce, l’ex RY de Macédoine, la Serbie, la Croatie, la Slovénie puis l’Autriche, l’Allemagne et les autres pays européens.

Caritas a distribué 1000 paquets alimentaires à Presevo durant le weekend, avec 300 kits d’hygiène pour les femmes et 120 pour les bébés.

Venant de tout le pays, de grands groupes de réfugiés se retrouvent coincés au point de passage illégal de Berkasovo en Croatie. C’est un sentier boueux dans un champ de maïs, ce qui fait qu’il est difficile d’y organiser une quelconque assistance. Les conditions sont extrêmes.

À Berkasovo, les bénévoles et membres du personnel de Caritas ont eu beaucoup à faire avec l’emballage et la préparation de la nourriture et des kits d’hygiène. Ce weekend, ils ont pu distribuer environ 1000 paquets alimentaires, 140 kits d’hygiène pour les femmes et 150 kits d’hygiène pour les enfants.

Les membres du personnel Caritas sont aussi aidés par un groupe de 30 jeunes volontaires de Caritas tchèque, qui résident dans une paroisse catholique grecque des environs. Ces volontaires ont nettoyé le site de passage de la frontière de Berkasovo, qui est couvert de détritus.

Caritas a pu distribuer environ 1000 paquets alimentaires aux réfugiés  ce weekend à Berkasovo. Photo d’Andrew McConnell pour Catholic Relief Services

Caritas a pu distribuer environ 1000 paquets alimentaires aux réfugiés ce weekend à Berkasovo. Photo d’Andrew McConnell pour Catholic Relief Services

Magdalena Pavlovic, coordinatrice de Caritas à la frontière avec la Croatie, dit : « Sur le visage des gens, on peut lire la lassitude et l’épuisement. Il y a beaucoup d’enfants avec eux et ils ont dû marcher 4 km pour arriver à la frontière avec la Croatie. »

« Il y a différentes organisations humanitaires qui essaient de soulager les peines des réfugiés et nous sommes l’une d’elles. Caritas a distribué de l’aide l’après-midi et le soir, d’autres n’étant là que le matin. Les volontaires de Caritas tchèque étaient là avec leur fourgon pour conduire les femmes et les enfants, afin qu’ils ne doivent pas marcher trop longtemps pour arriver au point de franchissement de la frontière. »

Jusqu’ici, Caritas a aidé en Serbie plus de 21 000 personnes avec des paquets alimentaires, 5600 femmes avec des kits d’hygiène et a distribué plus de 1800 kits d’hygiène pour bébés.

Le personnel de Caritas Serbie est aussi aidé par un groupe de 30 jeunes volontaires de Caritas tchèque. Crédit : Caritas Serbie

Le personnel de Caritas Serbie est aussi aidé par un groupe de 30 jeunes volontaires de Caritas tchèque. Crédit : Caritas Serbie

En Croatie, les volontaires de Caritas ont préparé 10 000 boîtes de repas pour les réfugiés d’Opatovac, de l’autre côté de la frontière. Caritas Croatie fournit aussi des lits superposés pour un nouveau camp et va livrer des tentes pour l’hiver.

Entre temps Jana Lampe, de Caritas Slovénie, dit qu’il y a plus de réfugiés et de migrants que ce que les centres d’enregistrement sont en mesure de gérer. Elle dit : « En une semaine, 80 000 réfugiés et migrants sont arrivés en Slovénie. Rien que le weekend dernier, 20 000 sont arrivés. Et à présent à la frontière en face, il y a 15 000 nouveaux réfugiés. La situation est vraiment horrible, maintenant. »

Environ 250 membres de Caritas Slovénie ont livré des boîtes de poisson, du lait et des pommes, ainsi que des couvertures. « Il y a encore un grand besoin de nourriture, de couvertures chaudes et d’habits, car beaucoup de personnes passent la nuit dehors et il n’y a pas assez de place dans les centres », dit Jana Lampe.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Pray

Caritas brought together a collection of prayers and reflections for you to use.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.