Solution à long terme pour l’accès à l’eau aux Philippines

Les Philippines sont formées d’environ 7000 îles, ce qui veut dire que l’eau n’est jamais très loin. Mais trouver de l’eau fraîche à boire et pour l’usage domestique était un véritable calvaire pour de nombreuses communautés pauvres avant l’arrivée du typhon Haiyan en 2013.

Dans le «barangay » (district) côtier reculé de Tagalag de la ville de Marabut, dans la province de Samar, aller chercher de l’eau était pour tout le monde une tâche longue et fastidieuse. Les gens devaient parfois marcher jusqu’au barangay voisin avec de gros conteneurs pour s’approvisionner chaque jour en eau.

Beaucoup de barangays ont été submergés par des «ondes de tempête » durant le violent typhon. Cela arrive quand d’énormes masses d’eau pleines de débris déferlent à l’intérieur des terres, balayant sur leur passage les maisons, les routes et les systèmes d’adduction d’eau. Le risque le plus grave étant que le réseau d’égouts puisse contaminer le réseau d’eau potable et que les personnes soient exposées à des troubles gastriques et même au choléra.

Dans un village de l’île de Leyte, Caritas a fourni un nouveau système de distribution d’eau. Photo de Lukasz Cholewiak/Caritas.

Dans un village de l’île de Leyte, Caritas a fourni un nouveau système de distribution d’eau. Photo de Lukasz Cholewiak/Caritas.

Lorsque survient une catastrophe, Caritas appelle l’attention des populations, tous âges confondus, sur l’importance d’éviter l’ingestion d’eau des crues. Honeyrea, 10 ans, qui a bénéficié d’un autre programme sur l’eau mis en place par Caritas suite au typhon Haiyan, a dit : «L’important est que l’eau soit propre pour que les gens ne tombent pas malades».

Immédiatement après la catastrophe, les équipes de Caritas ont organisé une formation sur l’hygiène tout en distribuant des kits sanitaires. Le personnel a invité les gens à nettoyer régulièrement les latrines et à ramasser les ordures.

Caritas Philippines (connue comme NASSA) a fourni de l’eau potable à 25.000 personnes dans les mois qui ont suivi le typhon.

Pour aider les communautés touchées par le typhon Haiyan sur le long terme, Caritas a fourni l’approvisionnement en eau à des secteurs qui, tels le barangay Tagalag, n’avaient jamais eu accès à de l’eau potable propre. En travaillant la main dans la main avec des membres de la communauté, un système d’adduction d’eau à deux niveaux a pu être installé dans le barangay, permettant d’approvisionner en eau 185 foyers.

« Les matériaux utilisés pour ce système de canalisations sont d’un bon niveau, j’espère donc qu’il tiendra longtemps », a dit Manuel LLego, « capitaine » du barangay.

Les communautés dans lesquelles ont été mis en place les systèmes de canalisations n’auront donc plus à faire de déplacements épuisants avec des gros conteneurs vers d’autres barangays. On épargne ainsi du temps, de l’énergie et de l’argent. Plus jamais de pénurie d’eau.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.