Les Sri-Lankais touchés par les inondations doivent tout reprendre à zéro

Par P. Sriyan Fernando

Le niveau de l’eau a beau avoir diminué après les vives inondations qui ont touché le pays la semaine dernière, les défis qui se posent maintenant aux communautés restent énormes.

Même si bon nombre de personnes sont retournées dans leurs maisons, elles doivent encore tout nettoyer et ranger leurs biens. Tout ce que les sinistrés possédaient a été emporté par les inondations et ils sont nombreux à devoir maintenant se confronter à d’autres difficultés de taille : repartir de zéro.

Les cultures sont dévastées et les agriculteurs se retrouvent en grande difficulté pour subvenir à leurs besoins. Privées de nourriture, les communautés sont elles aussi impactées par le phénomène.

 

Sri Lankans difficult to start afresh after floods

Photo par Caritas Sri Lanka

Des gens sont venus me voir en disant : « Mon Père, comment vais-je nourrir mes enfants ? »

Les inondations ont également touché la santé des Sri-Lankais. En effet, l’approvisionnement en eau potable a été perturbé et les gens ont souffert de diarrhées. L’eau stagnante laissée par les inondations a engendré une grosse concentration de moustiques, provoquant la dengue.

Des personnes séjournent dans des campements de fortune, dans des écoles ou des églises. Les installations sanitaires ne sont pas nombreuses dans ces établissements, mais sont utilisées par beaucoup de personnes, ce qui augmente les risques pour l’hygiène et la santé. La création d’installations sanitaires temporaires est nécessaire.

Caritas travaille en coordination avec l’agence gouvernementale pour les catastrophes et avec d’autres organisations pour veiller à ce que les sinistrés reçoivent l’aide dont ils ont besoin. On dénombre plus de 100 personnes décédées et plus de 650 000 personnes sans logement. Pour répondre à tous ces besoins, nous devons travailler ensemble.

Une grosse demande en produits non alimentaires a été observée, notamment des casseroles, des couverts, des matelas et des moustiquaires. Mais certaines communautés manquent surtout de nourriture. Tout dépend du lieu.

Sri Lankans difficult to start afresh after floods

Photo par Caritas Sri Lanka

Caritas offrira des colis alimentaires à plus de 6300 familles (soit plus de 26 400 personnes). Nous avons déjà commencé à donner des repas lyophilisés dans certaines paroisses.

Même si les inondations se retirent, il continue de pleuvoir et la météo reste instable. Les communautés qui vivent près des collines et des montagnes vivent dans la crainte de nouveaux glissements de terrain. Un grand nombre de personnes vivant au pied des montagnes ont été évacuées.

 

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.