Des Principes pour les migrants mineurs

Caritas Athens runs a soup kitchen and also provides clothes, vouchers for shelter and information for passing refugees and economic migrants. Part of their outreach is to be present at the port to inform arriving refugees before they are taken by smugglers and exploited. The little girl pictured arrived that morning to Athens. Credit: Elie Gardner/CRS

Caritas tient une cantine et fournit aussi des vêtements, des coupons pour des abris et des renseignements pour les refugiés de passage et les migrants économiques à Athènes. Être présent au port à l’arrivée des refugiés pour les informer avant qu’ils ne soient captés et exploités par des trafiquants fait partie du programme de proximité. La petite fille en photo est arrivée ce matin. Source: Elie Gardner/CRS

Les enfants qui émigrent subissent souvent des violations de leurs droits, comme la détention. Beaucoup d’études ont démontré à quel point une détention, même de quelques jours, peut avoir des répercussions sur la santé d’un enfant. Les enfants ne devraient jamais être détenus. Il existe d’autres alternatives humaines qui ne mettent pas en danger leur santé et qui sont moins coûteuses.

Des organisations, dont Caritas Internationalis, se sont unies pour créer un petit document sur les « Principes » internationaux recommandés comme outil de référence pour les enfants touchés par la migration. Recouvrant la législation internationale existante et la situation réelle des enfants migrants, les « Principes » peuvent influencer les décideurs politiques et constituer un guide pour les autorités des frontières lorsqu’elles se trouvent face à des enfants migrants.

Le Principe 4 traite de la détention. Il stipule que « les Etats devraient mettre fin, intégralement et sans délai, à la détention d’enfants touchés par la migration et devraient permettre à ces enfants de rester auprès de leur famille et/ou leurs tuteurs, dans un cadre communautaire et non privatif de liberté, en attendant que la question de leur statut migratoire soit résolue. »

Les Principes sont destinés à améliorer la qualité de la protection accordée à tous les « Enfants concernés par la Mobilité et aux Autres Enfants touchés par la Migration » et à augmenter programmes, responsabilisation, défense de leurs intérêts et communication.

Plusieurs de ces Principes engagent déjà des obligations pour les gouvernements mais sont péniblement mis en œuvre. Cette nouvelle déclaration en fait un outil pour une action réalisable et un rappel de telles obligations. Une note explicative accompagne ces Principes, ainsi qu’une liste des instruments légaux internationaux dont ils découlent.

Ils ont été approuvés en septembre par le Comité de l’ONU sur les travailleurs migrants. Vous les trouverez en quatre langues (arabe, anglais, français et espagnol). Caritas appuie la Campagne pour Mettre Fin à la Détention des Enfants.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.