Au Pérou, les inondations continuent et le nombre de morts croît

Le bilan des graves inondations au Pérou est maintenant de106 morts et 358 blessés, le nombre de personnes contraintes à partir de chez elle étant estimé à 156 400. Les pluies diluviennes continuent dans beaucoup de parties du pays.

Ce sont les pires pluies à avoir frappé le Pérou depuis deux décennies. Elles ont provoqué des inondations et des glissements de terrain catastrophiques, en balayant des maisons et des véhicules, alors que les rivières sortaient de leur lit et que les routes s’effondraient sur le flanc des montagnes. Les autorités péruviennes estiment maintenant à près d’un million le nombre de personnes touchées, avec 221 000 maisons endommagées, 1700 écoles et 592 centres de santé endommagés ou détruits, et 54 000 hectares de terres agricoles affectés.

Photo by Cáritas del Perú

Caritas a eu recours à des hélicoptères pour venir en aide des zones extrêmement difficiles à atteindre. Photo par Cáritas del Perú

Caritas Pérou a pour l’instant récolté 550 tonnes d’aide humanitaire, qui est distribuée d’urgence dans l’ensemble des diocèses affectés. Caritas fait état de 24 districts affectés sur les 25 que compte le pays.

« Nous sommes pratiquement isolés du monde, la route est coupée en deux », dit un habitant d’une communauté montagnarde rejoint par Caritas en hélicoptère. « Nous n’avons pas de nourriture, tout est en rupture de stock, même l’eau. Nous vous demandons s’il vous plait de continuer à nous aider, nous remercions tous ceux à Caritas qui se souviennent de nous et nous aident en ces temps de problèmes, vous êtes les seuls à être venus jusqu’à nous. »

Les infrastructures du pays ont fortement subi les conséquences des pluies torrentielles et des glissements de terrain, 258 ponts et 6000 km d’autoroutes étant endommagés, de même qu’environ 10 000 km de routes rurales. Le prix des aliments prend rapidement l’ascenseur, car les routes sont bloquées.

L’appel local et international lancé par Caritas Pérou conjointement au plus grand organe de presse du pays RPP a pour l’instant permis d’atteindre 49 000 personnes avec une aide humanitaire distribuée à travers les réseaux diocésains de Caritas à Chosica, Cañete, Ica, Arequipa, Chulucanas, Piura-Tumbes, Chiclayo, Chimbote, Lurín et Trujillo.

Caritas Pérou se coordonne dans huit diocèses, dans des zones où l’état d’urgence a été déclaré, en y fournissant des fonds et de l’aide. Les dégâts aux routes et autoroutes rendent l’accès difficile, de sorte que Caritas déplace une partie de son aide par les airs et la mer pour atteindre les populations affectées.

Le 4 avril, Caritas Trujillo a atteint des zones inaccessibles à l’aide de trois hélicoptères militaires ; à cause du mauvais temps, ils n’ont pas pu atterrir, mais des paquets d’aide alimentaire – nourriture et eau – ont pu être largués, et ont aidé 160 familles bloquées. « Rien ne pourra nous empêcher de livrer cette aide là où elle est nécessaire. » a dit Caritas Pérou.

Photo by Cáritas del Perú

Photo par Cáritas del Perú

Caritas Chimbote a aussi eu recours à des hélicoptères pour venir en aide à 200 familles, alors que Caritas Piura atteint 1070 familles avec des fournitures d’urgence comprenant de l’eau potable, de la nourriture, des habits et des couches, des kits de premiers secours, des outils et des tôles de toiture. Même la nourriture pour les animaux doit être distribuée par les agences humanitaires, des milliers de têtes de bétail étant en danger.

Les évêques catholiques du Pérou ont exprimé leur solidarité avec les victimes de la catastrophe naturelle et ont appelé tous les Péruviens à fournir une aide matérielle aux personnes qui en ont besoin, dans un communiqué qui insiste : « Nos efforts doivent être immenses, parce que la catastrophe est immense. »

Caritas Espagne et Caritas Bolivie ont lancé des appels pour les victimes des inondations au Pérou, et Caritas Allemagne a déjà envoyé une somme initiale de 100 000 € d’aide et pour la reconstruction. Entre temps, 2000 personnes ont participé à une « Symphonie de la solidarité » extraordinaire à Lima, jouée par un orchestre d’enfants et soutenue par Caritas Pérou et d’autres organisations locales pour lever des fonds.

« Le Pérou se retrouve face à l’une de ses plus graves crises », dit Angel Allccarima, responsable de la gestion des risques et du changement climatique de Caritas Pérou. « Nous sommes vraiment reconnaissants pour la solidarité dont font preuve les volontaires péruviens et la famille Caritas internationale. »

Alors qu’à présent, les eaux des inondations arrivent jusqu’au cou, il y a de cela quelques mois, le Pérou souffrait d’une sècheresse de grande ampleur et d’incendies à des niveaux records. Ce changement brutal est attribué au « El Niño » littoral, un phénomène climatique exacerbé par les températures anormalement élevées des eaux de la côte pacifique du Pérou.

On s’attend encore à d’autres perturbations, les prévisions annonçant pour avril et mai des chutes de pluie bien plus intenses que la normale, selon les autorités de la défense civile du Pérou.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.