Caritas prépare les survivants du tremblement de terre en Turquie à affronter l'hiver

Caritas exhorte à la contribution financière à un programme d’urgence de deux mois pour apporter une aide rapide et efficace aux personnes touchées par le tremblement de terre d’Izmir, en Turquie.

Le programme de Caritas à Izmir aidera 2 500 personnes à faire face aux multiples pertes dues au tremblement de terre et les aidera à affronter l’hiver qui approche à grands pas. Le programme de 52 000 € a déjà reçu jusqu’à présent un financement de 20 000 €, ce qui laisse un manque de 32 000 € seulement.

Izmir earthquake. Photo by Caritas Turkey

Photo par Caritas Turquie

Le séisme de magnitude 6,6 a frappé juste au large des côtes de la Turquie le 30 octobre au sud de la mer Égée. Les rapports indiquent que 114 personnes sont mortes et 1035 autres ont été blessées. Le tremblement de terre a été ressenti dans les pays voisins de la Grèce, de la Bulgarie et de la Macédoine.

« Malgré la crise mondiale, nous avons vraiment ressenti la solidarité des populations locales d’Izmir, qui ont généreusement apporté une aide concrète à ceux qui ont été touchés par le tremblement de terre », déclare Nadir Nadhim, Directeur de Caritas Turquie.

« Nous avons maintenant besoin d’une somme d’argent relativement modeste pour continuer nos programmes et donner de l’espoir à ceux qui essaient de reconstruire leur vie alors que l’hiver arrive. »

Photo by Caritas Turkey

Photo par Caritas Turquie

Caritas fournira des articles essentiels que les gens pourraient avoir perdus pendant le tremblement de terre, comme des couches et du lait en poudre pour les bébés, des couvertures, des lits, des vêtements d’hiver et des appareils ménagers pour les personnes temporairement relocalisées par le gouvernement.

Le temps se refroidissant chaque jour avec l’arrivée de l’hiver, il y aura un besoin supplémentaire de vêtements chauds, de couvertures et de radiateurs. Caritas continuera d’évaluer les besoins pour aider ceux qui vivent dans des situations précaires afin de s’assurer qu’ils reçoivent une assistance à long terme.

Des centaines de bâtiments ont été endommagés ou se sont effondrés à la suite du tremblement de terre. On estime que 15 000 personnes dorment à l’abri de tentes dans des parcs, des aires de loisirs, des campus universitaires, des stades ou chez des parents ou des amis. On s’attend à ce que davantage de gens soient encore mis à la rue car de nombreux bâtiments endommagés, qui sont devenus trop dangereux pour être habités, seront détruits.

Les gens sont réticents à l’idée de s’éloigner des lieux proches de leur maison endommagée car ils veulent rester près de chez eux et protéger leurs biens.

Veuillez soutenir notre travail afin que les familles ayant survécu au tremblement de terre d’Izmir puissent être prêtes pour les mois d’hiver