Des abris chauds pour le Kirghizistan en proie au conflit

In mid-June 2010, violence broke out in the south of Kyrgyzstan. Many Uzbek homes were burned, people were killed, and thousands of people fled to the border between Kyrgyzstan and Uzbekistan. Some Uzbeks have since returned to their burned-out homes and are living in their yards or porch areas. Others are staying with Uzbek friends in houses away from the city. As of June 23, Catholic Relief Services is assessing needs in Osh and Jalalabad. Credits: Laura Sheahen/Catholic Relief Services

In mid-June 2010, violence broke out in the south of Kyrgyzstan. Many Uzbek homes were burned, people were killed, and thousands of people fled to the border between Kyrgyzstan and Uzbekistan. Some Uzbeks have since returned to their burned-out homes and are living in their yards or porch areas. Others are staying with Uzbek friends in houses away from the city. As of June 23, Catholic Relief Services is assessing needs in Osh and Jalalabad.
Credits: Laura Sheahen/Catholic Relief Services

Caritas lance un appel à hauteur de USD 5,8 millions 29 240 (soit EUR 4,6 millions) pour aider les familles touchées par le conflit au Kirghizistan.

Plus de 14 000 personnes seront assistées pour la construction d’abris chauds avant le début de l’hiver. Elles recevront également du matériel de couchage.

A la mi-juin 2010, des mouvements de violence ont soudainement éclaté à Osh et à Jalal-Abad, des villes situées au Sud du pays, ainsi que dans les villages voisins, laissant plusieurs milliers de maisons en flammes, plus de 400 000 personnes déplacées et faisant un nombre indéterminé de morts et de blessés.

Bien que les communautés kirghizes et ouzbeks aient été visées par les mouvements de violence, la vaste majorité des victimes étaient des membres de la minorité ethnique ouzbek.

Environ 100 000 personnes ont fui par la frontière avec l’Ouzbékistan, mais la majorité de ces personnes sont rentrées au pays.

De nombreuses personnes ont également été déplacées à l’intérieur du Kirghizistan, la plupart se sont réfugiées dans des familles d’accueil proches de leurs maisons incendiées.

Les abris seront construits à l’emplacement de leurs maisons détruites à Osh et Jalal. Des programmes relatifs aux abris incluront la construction d’habitations pour les personnes handicapées, les personnes âgées, une maison de santé pour enfants, ainsi que deux refuges pour les femmes.

Lire les reportages de Laura Sheahen, en direct du Kirghizistan. .

 

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.