« Où est l’amour ? » aux Journées mondiales de la jeunesse dans la banlieue polonaise

#YoungCaritas Dans un selfie avec le cardinal Tagle à la Journée Mondiale de la Jeunesse 2016

#YoungCaritas dans un selfie avec le cardinal Tagle à la Journée Mondiale de la Jeunesse 2016

Par Michelle Hough, chargée de communications à Caritas Internationalis

Je me demande parfois si le cardinal Luis Tagle – Chito pour ses amis – et le cardinal le plus « selfié » de la planète. Où qu’il aille, des cohortes de personnes l’entourent en lui demandant des selfies, et il y consent toujours joyeusement. Je ne sais pas combien il est à l’aise avec toute cette attention, mais il semblait approprié, quand nous avons réuni #YoungCaritas (les jeunes de Caritas) pour une conférence avec lui dans la banlieue de Cracovie, durant les Journées mondiales de la jeunesse, que nous prenions un selfie Caritas (voir ci-dessus).

Le cardinal Tagle et des jeunes travaillant pour Caritas au Salvador, au Venezuela, au Sénégal, en Nouvelle-Zélande, au Canada, au Luxembourg, en Angleterre & au Pays de Galles et bien sûr, en Pologne, sont venus avec nous dans une église, dans les parages de Bieńczyce, pour y célébrer la jeunesse de Caritas. Cela s’est fait en parlant aux pèlerins du travail de Caritas et de ce que signifie être Caritas, en les inspirant pour qu’ils s’unissent à notre travail.

Le cardinal Tagle a dit aux pèlerins : «Caritas est au cœur même du fait d’être un chrétien. Ce n’est pas juste une idée, c’est un style de vie. Si on commence à vivre pour les autres, c’est une habitude qu’on ne peut que transmettre. »

Un après l’autre, les jeunes représentants de Caritas sont venus sur le podium et ont raconté aux pèlerins leur expérience au cœur de Caritas.

Joe Moaono-Kolio, de Caritas Aotearoa Nouvelle-Zélande, a décrit comment ils voyagent d’ile en ile dans le Pacifique sud pour aider les communautés à lutter contre le changement climatique.

Noe Flores a rapporté au public les violences dans son pays, le Salvador, et comment, à travers Caritas, il va dans les communautés pour les aider à soigner leurs relations, à obtenir justice et à établir des ponts en direction de la paix.

Rose Sagna, de Caritas Sénégal, a parlé de leurs programmes pour les femmes migrantes qui quittent leurs familles victimes de la pauvreté dans la campagne pour trouver du travail en ville. Avec l’aide de Caritas Sénégal, elles lancent des petits commerces qui leur permettent de renflouer l’économie familiale.

Annie Romero, de Caritas Venezuela, a raconté aux pèlerins la grave crise sociale que son pays traverse en ce moment et comment Caritas travaille auprès de communautés pour y faire face.

Rebecca Rathbone a fourni des exemples de comment Development and Peace / Caritas Canada utilise des activités ludiques et interactives pour apprendre aux jeunes les questions de justice sociale et environnementale et comment passer à l’action contre les injustices. Elle a dit que les jeunes « ont maintenant de grandes idées, maintenant une énergie et des talents extraordinaires, et qu’il faut les écouter maintenant – pas plus tard. »

Daniel Hale, de CAFOD (Caritas Angleterre et Pays de Galles), nous a rappelé comment nous avons tous un énorme potentiel pour parler contre les injustices au nom des pauvres et devenir des activistes qui utilisons notre accès aux preneurs de décisions, aux médias sociaux et traditionnels pour lutter contre la « mondialisation de l’indifférence ».

Paul Galles est responsable des jeunes de Caritas au Luxembourg. Ils créent les possibilités et la motivation pour que les jeunes s’impliquent dans l’action sociale et travaillent dans l’inclusion sociale. Il a dit : « En tant que jeunes de Caritas, nous ne pouvons par détourner le regard. Maintenant, nous allons commencer à changer le monde. »

Alors que nos jeunes parlaient, le pape François était en train d’arriver depuis l’autre côté de la ville. Cracovie, ce sont ses secondes Journées mondiales de la jeunesse. Moi et environ 3 millions d’autres pèlerins l’avions suivi à Rio de Janeiro en 2013. Pour ces JMJ, il a choisi un thème qui se cale sur celui de l’année sainte de la miséricorde : « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. »

Le cardinal Tagle a parlé de P. Jacques Hammel, ce prêtre français tué durant la messe qu’il célébrait en France le jour d’avant, à l’occasion de son discours d’ouverture de la réunion.

Il a dit : « On ne peut pas s’imaginer un prêtre célébrant la messe et deux personnes qui viennent simplement dans l’église juste pour le tuer. »

« Nous nous demandons, ‘Où est l’amour ?’ Je suis sûr que les Français ne sont pas les seuls à se le demander. Nous tous, nous nous demandons ce qui est arrivé à l’humanité. Où trouve-t-on le cœur, l’esprit humain ? Où est l’amour ? »

Nous avons trouvé la réponse dans l’église où nous étions rassemblés et dans le travail des organisations Caritas dans le monde entier.

Après notre événement pour la jeunesse, un million de demandes de selfies formulées par des pèlerins audacieux et quelques interviews avec des journalistes, j’ai finalement découvert la source d’inspiration du cardinal pour « où est l’amour » : la comédie musicale « Oliver ! »

Suite à une interview avec un journaliste polonais, le cardinal a soudainement entonné cette chanson de ce film de 1968 sur Oliver Twist et mon collègue Alfonso s’est uni à nous quand en groupe, nous y assistions abasourdis. Un moment sans prix de ces JMJ.

Je vous quitte sur les paroles de Martyna Fibich, une volontaire de 18 ans de Caritas Pologne. Chose presque incroyable vu son âge, cela fait 6 ans qu’elle fait du bénévolat à Caritas. Elle s’est rendue sur le podium avec son petit ami Mikołaj Szularz, qu’elle a rencontré dans son volontariat.

En une seule phrase simple, elle a donné une sorte de bénédiction aux pèlerins réunis : « Allez, aimez et soyez heureux ».

 

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.