Une Europe gelée augmente les risques pour les migrants

Les migrants et les réfugiés sont confrontés à des conditions mettant leur vie en danger, la neige et le froid arctique ayant recouvert la Grèce, la Serbie et le sud-est de l’Europe.

De nuit, les températures sont tombées en dessous de moins 20 degrés Celsius (moins 4 degrés Fahrenheit) dans certains endroits. Des milliers de migrants dorment dehors, dans des camps ou dans des immeubles abandonnés. Les températures y restent bien au-dessous de zéro.

Les migrants et les réfugiés sont principalement afghans, pakistanais, syrien et iraquiens. Ils ont fui des situations de conflits. Même après la fermeture en mars dernier de la route migratoire allant de la Turquie à la Grèce, des gens ont continué d’essayer d’entrer en Europe en traversant des frontières fermées.

Caritas fournit des bouteilles d’eau dans des camps de Grèce pour qu’ils puissent faire de la soupe ou du thé.

Caritas fournit des bouteilles d’eau dans des camps de Grèce pour qu’ils puissent faire de la soupe ou du thé. Source : Caritas Hellas.

« En Grèce, les pires conditions se trouvent au nord », nous dit Maristella Tsamatropoulou, chargée de communication à Caritas Hellas et qui travaille dans trois camps dirigés par le gouvernement et l’armée.

« Ils ne peuvent même pas boire ou prendre un bain parce que l’eau est gelée », dit-elle, « Caritas fournit des bouteilles d’eau pour qu’ils puissent faire de la soupe ou du thé. »

« Il n’y a pas de chauffage. Les gens leur donnent du bois pour allumer des feux et des réchauds électriques. Ils brûlent tout ce qu’ils peuvent pour se réchauffer. C’est vraiment dangereux parce que cela pourrait provoquer un incendie », ajoute-t-elle. Un bateau de la Marine a amarré mercredi à l’île de Lesbos, à l’est de la Méditerranée, pour héberger 500 migrants pendant cet hiver froid.

Inside a refugee camp in northern Greece. Credit: Caritas Greece.

Inside a refugee camp in northern Greece. Credit: Caritas Greece.

L’inquiétude grandit en Serbie.

Plus de 7500 personnes sont aussi bloquées dans des conditions de froid extrême en Serbie, y compris des dizaines qui sont coincées près de la frontière hongroise.

« Les camps sont complètement bondés en Serbie, et à Belgrade des milliers de personnes dorment en plein air », a déclaré à Radio Vatican Daniele Bombardi, le coordinateur de Caritas Italie en Serbie.

« Caritas est sur la ligne de front de l’urgence migratoire, fournissant à ces migrants et à ces réfugiés des vêtements, de la nourriture et un soutien médical », a dit Bombardi. « Nous faisons ce que le gouvernement nous permet de faire. L’immigration est sous le strict contrôle du gouvernement qui ne veut pas que les organisations de la société civile opèrent de façon autonome.

Nous voyons des besoins restés sans réponse auxquels nous aurions les moyens d’en apporter une mais le gouvernement ne nous permet pas de répondre adéquatement. »

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.