Dans l’attente de l’événement œcuménique avec le Pape en Suède

dovecity

Le pape François s’unira à des personnes du monde entier dans la célébration des développements œcuméniques des Églises catholiques et luthériennes. L’événement aura lieu le 31 octobre au Sud de la Suède. La célébration sera divisée en deux parties, une dans une cathédrale à Lund et une pour 10 000 personnes dans une enceinte sportive à Malmö.

Les luthériens appellent le 31 octobre le « Jour de la réforme ». C’est le jour où Martin Luther a posté ses 95 thèses sur la porte de l’Église du château de Wittenberg.

La cérémonie à la cathédrale de Lund se déroulera sous forme d’une prière réunissant le Pape et le président de l’Église luthérienne. C’est la toute première fois qu’une chose de ce genre se produit. Plus tard dans la journée, il y aura des performances, des chansons et des prières à Malmö. Tout cela aura pour thème général « ensemble dans l’espoir ».

Le programme comprendra le témoignage de personnes du monde entier. Une des oratrices sera Marguerite Barankitse, la « Mère du Burundi ». C’est elle qui a fondé la « Maison Shalom », qui aide les orphelins de la guerre civile à mener une vie normale. Ils peuvent faire des études et on leur offre des perspectives d’avenir. Elle a vécu une guerre brutale, mais continue à avoir de l’espoir pour la paix.

Autre orateur, Héctor Fabio Henao, le directeur de Caritas Colombie. Un traité de paix y a été scellé cette année. La guerre civile y faisait rage depuis 5 décennies.

La paix est possible

Le président de Caritas Syrie, l’évêque Antoine Audo d’Alep s’exprimera lui aussi. Après cela, 10 000 catholiques et luthériens s’uniront dans une prière pour la paix en Syrie.

L’événement servira aussi à recueillir des fonds. Toutes les recettes des ventes de billets (10 € par personne) seront versées à des projets de la Fédération luthérienne mondiale (FLM) pour aider les Syriens en Jordanie, et à Caritas pour soutenir des enfants à Alep.

Un autre haut-fait de cette journée sera la signature d’une déclaration d’intention entre Caritas Internationalis et le  Service mondial de la FLM. L’objectif de cette déclaration est de renforcer la collaboration entre les deux organisations.

Une avancée dans la coopération interreligieuse a été faite en 2013 à travers la publication « Du conflit à la communion ». Publié par le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité chrétienne, ce document décrit les événements de la Réforme. Il célèbre aussi les 50 ans du dialogue catholico-luthérien.

L’évêque Ansers Arborelius du diocèse catholique de Stockholm a dit : « L’histoire va être écrite quand le pape François et les dirigeants de la FLM visiteront Lund et Malmö pour nous encourager tous à encore avancer sur le chemin de l’unité chrétienne. »

L’événement fait partie des plans du pape François d’ouvrir grand les portes œcuméniques. « Ces dernières années, malgré quelques mécompréhensions et difficultés, des progrès significatifs ont été faits dans le dialogue interreligieux, même avec des adeptes de l’Islam. L’écoute est essentielle pour cela », a-t-il dit.

« Ce n’est pas seulement une condition nécessaire dans un processus de compréhension mutuelle et de cohabitation pacifique, c’est aussi un devoir pédagogique afin d’être « capables de reconnaître les valeurs des autres, de comprendre les préoccupations sous-jacentes à leurs plaintes, et de mettre en lumière les convictions communes.’ »

Le pape François nous incite à nous défaire de nos préjudices et du manque de respect, si l’on veut éliminer la violence et le conflit.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.