Prévention des catastrophes naturelles

Une carte pour sauver des vies aux Philippines

Une carte pour sauver des vies aux Philippines

L’ouragan Haiyan, connu localement comme « Yolanda », a frappé les Philippines le 8 novembre 2013, laissant dans son sillage des dégâts considérables. A présent, dans une démarche unique, Caritas aide les communautés à élaborer leurs propres plans sur la manière de mieux résister à l’avenir aux catastrophes naturelles, en tirant les leçons de l’après-Haiyan pour mieux reconstruire.

Continuez à lire...

Des solutions créatives pour les réfugiés Maliens au Niger

Des solutions créatives pour les réfugiés Maliens au Niger

CADEV- Caritas Niger, travaille dans quatre camps et assiste plus de 18 000 réfugiés maliens. Ils se sont enfuis après que les rebelles se sont emparés du nord du Mali -l’an dernier, déclenchant un afflux important de réfugiés dans la région du Sahel.

Continuez à lire...

Les champs de Gaba: surmonter la sècheresse au Tchad

Par Lisa Krebs Depuis cinq ans, Gaba Goundoukou est membre d’Aura, une organisation partenaire de Caritas Suisse au Tchad. Gaba, un exploitant agricole doté d’un bon niveau d’instruction, travaille dans 20 villages de la région du Guéra, située dans l’est du pays. Gaba est chargé de réaliser, en collaboration avec les agriculteurs, diverses activités de ...

Continuez à lire...

Un nouvel environnement à apprivoiser pour les riverains du lac Tchad

Un nouvel environnement à apprivoiser pour les riverains du lac Tchad

Balama est un village qui était naguère situé sur les rives du lac Tchad, dans l’est du pays. Depuis les années 1960, le lac a considérablement “rétréci”. Le changement climatique, l’utilisation incontrôlée de l’eau pour irriguer les cultures, et la pression démographique ont fait que le lac a perdu 10 pour cent de sa surface initiale.

Continuez à lire...

Le vent tourne à Kreghané, au Tchad

Le vent tourne à Kreghané, au Tchad

En août 2011, il a arrêté de pleuvoir en pleine période de plantation et il n’a pas été possible de planter toutes les semences. La proportion de semences qui a germé pendant les semaines suivantes a été bien moindre que pendant une année normale. De plus, les champs de maïs ont été infestés par les criquets, juste avant la récolte.

Continuez à lire...

Le comité de femmes de Hadj al-Dérib, au Tchad

Le comité de femmes de Hadj al-Dérib, au Tchad

À Hadj al-Dérib, il est tout naturel que les femmes travaillent collectivement dans un champ. Les 120 femmes du village font toutes partie d’un comité qui s’occupe de diverses cultures et de la gestion d’un grenier et d’un moulin.

Continuez à lire...