Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Roumanie
Confédération Caritas Roumanie

Le travail de la Confédération Caritas Roumanie a commencé peu après la révolution roumaine en 1989, pour coordonner l’aide envoyée de l’étranger en réponse à la situation critique des personnes les plus démunies et vulnérables. Mais ce n’est que 5 ans plus tard, en 1994, que Caritas Roumanie a été officiellement reconnue. Aujourd’hui, son travail s’est développé pour répondre aux problèmes sociaux complexes de la Roumanie.

La Confédération a été créée pour encourager les projets sociaux de ses membres, et pour participer aux actions de lobbying qui pourraient influencer les politiques sociales aux niveaux national et international. Toutes les organisations Caritas de Roumanie collaborent avec les autorités locales et offrent une aide sociale aux enfants défavorisés en danger, aux personnes handicapées, aux personnes âgées, et aux familles de faibles ressources.

Quelques jours après une catastrophe naturelle, la Confédération Caritas Roumanie fait partie des premières organisations à envoyer une équipe d’urgence sur place pour fournir rapidement une aide d’urgence : colis de vivres, produits d’hygiène, couvertures, vêtements, et autres biens de première nécessité. En 2005, quand les pires inondations depuis 50 ans ont frappé la Roumanie, détruisant des centaines de maisons, et laissant des milliers de personnes sans abri et en besoin d’aide, la Confédération Caritas Roumanie a coordonné les efforts humanitaires en dispensant des vivres, des médicaments, et des tentes aux victimes. Après avoir répondu aux besoins essentiels, la Confédération Caritas Roumanie a lancé des programmes de soutien et de prévention à long terme pour les communautés touchées.

La Confédération Caritas Roumanie a créé le programme de soins à domicile le plus développé du pays qui propose des vivres, un moyen de transport, et un service de ménage aux personnes grabataires pour améliorer leur vie et répondre à leurs besoins premiers. Le programme de soins à domicile est composé d’une équipe de médecins, d’infirmières, de travailleurs sociaux, et de bénévoles qui offrent des services médicaux et un soutien psychologique. Depuis juillet 2013, la Confédération Caritas Roumanie et ses partenaires mettent en place un réseau de soins à domicile national, appelé « Seniorinet ».

La Confédération Caritas Roumanie s’adresse à la population âgée grandissante du pays par des campagnes sociales pour les personnes âgées qui veulent rester actives malgré les problèmes qui viennent avec l’âge. En 2012, elle a organisé une campagne pour informer et motiver des groupes cibles sur les questions du vieillissement actif et de la solidarité entre générations. Cette année-là, les organisations Caritas ont offert des services de soutien et des programmes spéciaux à 15 500 personnes âgées.

Depuis 2005, la Confédération Caritas Roumanie organise avec ses organisations membres la manifestation nationale « Un million de stars » dont le but est de sensibiliser l’opinion publique aux problèmes auxquels les groupes sociaux les plus vulnérables font face : la pauvreté extrême, l’exclusion sociale, la discrimination. Tous les ans, les bougies de la solidarité brûlent dans au moins 30 villes de Roumanie.

Le siège de la Confédération Caritas Roumanie de Bucarest offre son soutien aux 10 bureaux Caritas diocésains de Roumanie. Le réseau d’organisations de Caritas Roumanie emploie 1 200 personnes, et 1 100 bénévoles l’aident à fournir ses services à 115 000 bénéficiaires par an.

Nos projets complexes demandent une participation nationale et internationale pour mettre en œuvre des politiques de coopération pour l’aide humanitaire et développer des stratégies de plaidoyer au niveau des politiques européennes et des programmes de coopération régionale. C’est pourquoi la Confédération Caritas fait partie de plusieurs réseaux nationaux et internationaux : Caritas Internationalis, Caritas Europa, FOND. Elle ne pourrait exercer ses activités sans l’aide de donateurs locaux et externes, de partenaires locaux publics, du soutien de l’Église et de la contribution d’entreprises privées.

Nouvelles de Caritas en