Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Slovaquie
Caritas Slovaquie

La riche histoire de Caritas Slovaquie d’aider les personnes en détresse a commencé sur l’initiative de chrétiens slovaques en 1927, quand ils se sont mis à fournir un soutien matériel, médical, et culturel-éducatif aux plus démunis. En 1950, la mission de Caritas Slovaquie a été interrompue par l’État. Elle n’avait plus le droit que d’œuvrer dans des hospices caritatifs pour prêtres et religieuses âgés et malades après la fermeture des couvents et des maisons religieuses. Ce n’est qu’après la chute du communisme en 1989 que Caritas Slovaquie a pu reprendre sa mission d’origine. Et aujourd’hui, elle offre des services caritatifs, sociaux, médicaux, et éducatifs aux plus démunis et aux exclus.

Avec des antennes diocésaines dans tout le pays, les programmes de Caritas Slovaquie aident les enfants abandonnés et les jeunes, les familles en détresse, offrent des refuges aux sans-abris, facilitent l’intégration sociale des migrants et des réfugiés, procurent des soins aux enfants et aux mères célibataires, des hospices pour les personnes âgées, et une aide humanitaire à la suite de catastrophes naturelles ou de conflit.

Les activités sociales de Caritas Slovaquie dans son pays sont centrales à son travail. Elle mène également des projets humanitaires et des programmes de parrainage d’enfants à l’étranger. Elle s’associe à d’autres organisations sur des projets humanitaires et pour le développement pour fournir vivres, vêtements, eau, et abris à la suite de catastrophes naturelles, comme les inondations, et aident les réfugiés en Afrique, Asie, et Europe.

Caritas Slovaquie organise des campagnes et des programmes sur les personnes âgées et malades car c’est le plus gros groupe de bénéficiaires de ses services caritatifs. Plus de 5 000 personnes âgées par an. Des hospices ont été créés dans toute la Slovaquie pour offrir un soutien médical, psychologique, et spirituel aux personnes âgées et en phase terminale. L’équipe des hospices se compose de médecins, d’infirmières, d’aides à domicile, de travailleurs sociaux, de conseillers psychologiques et de bénévoles, qui fournissent du matériel médical, un service de santé à domicile, un travail social, un soutien spirituel et une aide psychologique.

En 2012, elle a lancé une campagne éducative appelée « Vieillissement actif et opportunités pour les personnes âgées » pour mettre l’accent sur les diverses façons de gérer le vieillissement et d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées souffrantes.

Enfin, depuis 17 ans, Caritas Slovaquie propose son programme « Adoption de loin » qui permet à des Slovaques d’aider financièrement des enfants défavorisés d’Inde, d’Albanie, de Haïti, et du Vietnam. Depuis 2013, Caritas Slovaquie aide des enfants de l’Ouganda et du Kazakhstan.

Le secrétariat de Caritas Slovaquie se situe à Bratislava. Il emploie 1 200 personnes et reçoit l’aide de plus de 2 000 bénévoles, qui, ensemble, s’occupent et aident 60 000 personnes en détresse. Sa structure organisationnelle est composée de 10 Caritas diocésaines et archidiocésaines. Le représentant légal de Caritas Slovaquie est son secrétaire général qui est responsable de la gestion des activités du secrétariat de Caritas Slovaquie et des hospices caritatifs.

Caritas Slovaquie est membre de la confédération Caritas Internationalis et de Caritas Europe, et collabore souvent avec les membres Caritas pour fournir une aide d’urgence et son soutien dans tous les pays du monde, comme par exemple son projet pour le développement avec Caritas Slovénie.

Nouvelles de Caritas en Slovaquie

  • Les nouveaux états de l’UE s’associent pour la justice climatique

Les nouveaux états de l’UE s’associent pour la justice climatique

  • 20 juillet 2011
Le ministre était invité à un événement unique sur la justice climatique à Celje, en Slovénie, le 8 juin par les organisations Caritas des nouveaux pays membres de l’Union européenne. Cette conférence de deux jours a rassemblé des délégués de 17 membres Caritas. Ils se sont concentrés en particulier sur les effets du changement climatique dans les pays en développement, surtout l’Afrique.